Vivre à Guimaëc

jardinage participatif

Le coup d'envoi est donné !

Tout d'abord nous tenons à remercier très sincèrement Elisabeth, Jean-Yves et Tony Layné qui soutiennent activement notre projet en nous offrant gracieusement un nombre considérable de plants pour fleurir les parterres de la commune.

 

Rencontre du quartier de Pen Ar Guer

Samedi 13 juin 2015, une trentaine de personnes se sont retrouvées, à l'invitation des élus, dans le jardin de l'ancienne propriété d'Emile David. Plusieurs quartiers étaient conviés à cet échange

Tout comme dans la précédente réunion de quartier au Prajou, le problème de vitesse excessive et de non-respect des priorités a été abordé .

Le problème d'entretien des chemins, des fossés non curés et des trottoirs a également été soulevé.

A ce sujet, Monsieur le Maire a rappelé qu'en ce qui concerne le domaine public la municipalité a certes des obligations mais en ce qui concerne le domaine privé tout citoyen ( locataire comme propriétaire) a également des devoirs :  entretenir « son bout de trottoir ».

En ce qui concerne le curage de fossé, Monsieur le Maire reconnaît que le problème des fossés est un problème récurrent mais insiste aussi sur le fait qu'il faut savoir qu'il n'est pas bon de curer les fossés tous les ans. En effet, si tel était le cas, l'eau s'écoulerait trop vite dans les fossés et n'aurait pas le temps de pénétrer progressivement dans la nappe phréatique. L'herbe des fossés joue un rôle de régulation.
D'autre part, avec des fortes pluies, des fossés trop creusés se creuseraient encore davantage entraînant avec l'eau de grosses quantités de boue et de pierres qui à leur tour boucheraient les buses.
La question d'un référent de quartier pour faire le lien entre la commune et les habitants du quartier a été évoquée.

 

Une question en rapport avec la communication via internet a été posée. Un particulier regrette la non parution des compte-rendus des conseils municipaux sur le site mairie. Monsieur le Maire a informé ce dernier que depuis la nouvelle mandature le site mairie était régulièrement mis à jour avec la parution entre autres de ces compte-rendus.

 

Enfin Georges Lostanlen a insisté sur le fait qu'il faut absolument trouver le bon compromis : entretenir les différents espaces, maintenir la biodiversité au maximum et ne pas porter atteinte à la sécurité des habitants. Récemment, une rencontre a déjà eu lieu sur ce thème. Le processus de la gestion différenciée est donc engagé.

 

Rencontre de quartier au Prajou

Le samedi 21 juin 2014 fut un agréable moment d'échanges entre les élus et la population concernée.

Le maire a évoqué une nouvelle fois la particularité de ce site remarquable en évoquant le projet du nouveau concept d'aménagement de la vallée dans un ensemble cohérent reliant le musée, le moulin, la vallée et la plage.        
Site remarquable certes mais à préserver. Aussi, tout en se réjouissant de pouvoir partager avec les visiteurs la beauté du lieu il n'en va pas moins qu'il s'agit d'un site fragile, à entretenir régulièrement.
Le maire a souligné le travail mené par les chantiers d'insertion encadrés par Michel Tanguy : entretien du sentier côtier, travaux d'élagage et dedébroussaillage.
Vitesse, stationnement, furent les thèmes les plus abordés.

Ce fut l'occasion d'échanger, proposer, suggérer des solutions : inciter les visiteurs à emprunter le chemin d'accès qui mène à la plage en laissant les voitures au parking du musée. Ralentir la vitesse des voitures sur la route de Beg An Fri et celle qui descend à la plage.

Les difficultés de connexion haut débit ont été aussi évoquées.